La méditation : un état d’esprit, un bien-être global

La méditation : un état d’esprit, un bien-être global

Son origine

La méditation, une pratique ancestrale qui trouve ses racines dans diverses cultures et traditions à travers le monde, est aujourd'hui plus pertinente que jamais. Traditionnellement utilisée comme un chemin vers l'éveil spirituel et l'harmonie intérieure, la méditation a gagné une place de choix dans nos vies modernes souvent marquées par le stress et l'agitation.

Issue d'un héritage spirituel riche, la méditation était pratiquée dans plusieurs anciennes civilisations, notamment en Inde, en Chine et au Japon. Au fil des siècles, elle s'est adaptée à divers contextes culturels et spirituels. Aujourd'hui, elle se définit souvent comme une pratique de concentration et de pleine conscience, accessible à tous, indépendamment de son origine culturelle ou religieuse.

La posture méditative est un voyage corporel

La méditation, souvent perçue comme une pratique de l'esprit, commence en réalité par une rencontre profonde avec le corps. Contrairement à l'idée reçue, elle ne se concentre pas uniquement sur l'esprit, mais sur l'union harmonieuse de l'esprit et du corps. Notre esprit n'est pas séparé de notre corps, et c'est dans cette compréhension que réside le cœur de la pratique méditative.

La posture est donc essentielle, elle doit être stable, ferme et agréable. Assis en tailleur avec ou sans support sous les fessiers, l'important est de ressentir la solidité de votre assise qui s’ancre sur la terre et la dignité de votre présence. 
Le dos bien droit mais sans tension inutile, les épaules légèrement en arrière pour ouvrir votre cage thoracique et ouvrir l’espace du cœur.
Le ventre est détendu pour permettre une respiration profonde et naturelle. Les bras sont le long du corps, le dos des mains reposant sur les genoux ou les cuisses.
Les yeux sont clos ou mi-clos pour ceux qui se sentent plus à l’aise, le regard dirigé devant soi pour maintenir la concentration.
La mâchoire et les dents sont détendues, une fois encore, pour ne pas créer de tension inutile.

Sans attente, juste être

L'aspect le plus crucial de la méditation est d'aborder chaque séance sans attente spécifique. C'est un rendez-vous avec soi-même, un moment pour être présent, sans jugement, sans chercher à atteindre quoi que ce soit. C'est dans cet état d'ouverture et d'accueil que la méditation révèle toute sa richesse.

La méditation est un chemin vers la paix intérieure, une pratique qui nous enseigne à apprécier chaque moment, et à vivre pleinement. Elle nous invite à ralentir, à respirer, et à nous connecter avec l'essentiel : notre être véritable.

Une des clés les plus importantes et parfois les plus difficiles à saisir en méditation est le concept de "sans attente". Souvent, nous abordons la méditation avec une idée préconçue de ce que nous voulons en tirer : une tranquillité d'esprit instantanée, une clarté mentale immédiate, ou même une solution rapide à nos problèmes. Or, l'essence même de la méditation réside dans la capacité de s'asseoir avec soi-même, sans autre objectif que d'être présent.

Le lâcher-prise des attentes signifie permettre à l'expérience de la méditation de se dérouler naturellement, sans chercher à atteindre un état spécifique. Cela implique d'accepter que chaque session de méditation est unique et que l'expérience peut varier d'un jour à l'autre. Certains jours, l'esprit peut être agité, d'autres jours, il peut être plus calme. L'important est d'observer ces états sans jugement ni frustration.

"Juste être" signifie embrasser pleinement le moment présent tel qu'il est. Cela implique de porter une attention douce et délibérée à l'expérience vécue : les sensations du corps, le souffle, les pensées et les émotions qui se présentent. C'est l'art d'être témoin de son propre esprit et de son corps sans essayer de modifier, contrôler ou analyser l'expérience.

La méditation doit être considérée comme un rendez-vous avec soi-même. C'est un temps dédié pour se reconnecter avec son être intérieur, loin des distractions et des exigences du monde extérieur. Dans ces moments, on cultive une relation avec soi qui est basée sur l'acceptation et la compréhension.
La méditation requiert de cultiver la patience et la compassion envers soi-même. Il s'agit d'apprendre à être doux avec ses propres imperfections et son cheminement. Cette approche encourage une découverte progressive et authentique de soi, ouvrant la voie à une compréhension plus profonde et à une paix intérieure durable. Une véritable connexion à son intuition opère alors.

Créer son rituel

Un rituel avant sa séance de méditation aide à signaler au corps et à l'esprit qu'il est temps de ralentir et de se concentrer sur le moment présent. C'est un moyen de laisser derrière soi les soucis et les distractions et de se préparer à un voyage intérieur.

  • Avoir un espace dédié : préparer l'espace où l’on va méditer. Cela peut impliquer de dégager physiquement l'espace, d'allumer une bougie, ou de disposer quelques objets qui favorisent la tranquillité, comme des pierres, des plantes. De créer une ambiance olfactive avec de l’encens ou la diffusion d’huiles essentielles par exemple.
  • Respirer en conscience : Avant de commencer la méditation, il est intéressant de prendre quelques minutes pour respirer profondément, permettant à l’esprit de se calmer.
  • Faire des mouvements doux : Engager le corps dans de légers mouvements ou étirements peut aussi être bénéfique. Cela peut aider à libérer les tensions physiques et à améliorer la circulation avant de s'asseoir pour méditer.

Mon expérience méditative 

Lorsque j’ai commencé à m’intéresser un peu plus à la spiritualité, c'est vers la méditation que je me suis tournée en premier lieu. J’ai démarré un peu fébrilement, timidement, sans trop avoir de technique, juste en laissant mon mental vagabonder et me laisser traverser par les pensées. Je ressentais le besoin de retrouver cet état de calme un peu plus chaque jour, j’ai donc poussé mes recherches pour trouver la méthode de méditation la plus adaptée à mon train de vie, à mon quotidien et surtout à ce que je souhaitais ressentir dans cet état méditatif. J’ai téléchargé plusieurs applications, j’ai essayé plusieurs choses, j’ai augmenté mon rythme et mon temps méditatifs et j’y ai pris beaucoup de plaisir.
C’est devenu un rendez-vous journalier avec moi-même auquel j’apprécie de me rendre. Sans attendre quoi que ce soit mais je sais que je vais y rencontrer l’apaisement, le calme, le silence et une véritable connexion à mon intuition s’opère.
Avec une pratique régulière, la méditation devient un outil extraordinaire pour
se connecter à son intuition. Si en temps normal je n’arrive pas à démêler certaines problématiques, si je me sens anxieuse pour une quelconque raison ou si je suis emprise de doute, je sais que le simple fait de rentrer en méditation me permet de calmer mon mental, me permet de prendre du recul et indirectement de trouver des réponses. 

L’état méditatif est devenu pour moi une ressource psychologique qui me permet de recharger mes batteries et de prendre le quotidien avec plus de légèreté. Je ne dis pas que je ne suis plus jamais en colère ou stressée, ça m’arrive toujours bien évidemment, mais la pratique me permet de relativiser et de me défaire plus rapidement de ces pensées ou sensations négatives qui viennent me perturber. 
La méditation est une pratique qui consiste à entraîner l’esprit favorisant le bien-être mental. Son objectif est de libérer le mental de ruminations négatives qui nous empêchent d’avancer dans la vie et de faire en sorte que celles-ci n’aient plus le contrôle sur nous.

La méditation prend aujourd’hui généreusement sa place dans les techniques de gestion du stress. 
Nous savons que le stress est le fléau de notre société actuelle. Sans cesse sous tension, nous sommes tous confrontés à un rythme effréné, au culte du toujours plus et au dépassement de soi.

Dans les années 50, le stress a été défini comme le “syndrome général d’adaptation” qui en fait une “réponse physiologique au changement”. Sauf que dans notre monde moderne, le stress, en plus d’être une adaptation au changement, est devenu un état physiologique quotidien à part entière que les occidentaux subissent. C’est ce que l’on nomme le stress aigu. 
Dans les années 80, des recherches ont permis de découvrir que notre système nerveux, endocrinien et immunitaire communiquent entre eux et que les facteurs psychologiques négatifs peuvent modifier la réaction immunitaire d’un individu autrement dit de l’affaiblir.

À contrario, un état d’esprit positif et enjoué permet un fonctionnement plus efficace de l’immunité. 
La méditation joue donc un rôle important dans le maintien d’un bon état de santé physique, psychologique et émotionnel.   

Je pourrais disserter pendant des heures sur la méditation tant je me suis prise d’amour pour cette discipline. J’ai découvert une pratique simple avec de grands pouvoirs sur mon mental et mon état d’esprit. J’ai dompté ce mental qui me faisait tant souffrir. En conscience je me suis connectée à mon essence et j’ai compris que j’avais de la valeur. J’ai développé une grande empathie et de l’amour envers les autres et envers la vie.

Aujourd’hui, cette discipline fait partie intégrante de mon quotidien et lorsqu’il m’arrive de ne pas méditer de 2 ou 3 jours, mon corps m’envoie les signaux d’alerte. Je me sens fatiguée, irritable et des maux commencent à apparaître. 

C’est grâce à la méditation que je me suis guérie doucement de mon burn-out et aujourd’hui je peux le dire et l’affirmer fièrement, méditer tous les jours a été mon anti-dépresseur naturel !

Faites de votre bien-être une priorité.
Avec toute ma bienveillance,

Laura

“Se transformer intérieurement en entraînant son esprit est la plus passionnante des aventures. Et c'est le véritable sens de la méditation.”

Matthieu Ricard, moine Bouddhiste, auteur et photographe


1 commentaire


  • noell laurence

    👍🥰😘❤️


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés

Ce site est protégé par reCAPTCHA, et la Politique de confidentialité et les Conditions d'utilisation de Google s'appliquent.